Mélanie Talcott

Tout le monde peut être important car tout le monde peut servir à quelque chose.
Martin Luther King

Biographie : exercice consistant à dessiner sa vie entre deux limites que l’on n’a pas choisi. Deux dates où la vie vous prend dans ses bras dans un aller et retour dont on ne sait jamais avec certitude si c’est nous qui en traçons la route ou si c’est elle qui nous trace. Je suis donc née, comme tout un chacun, de ma mère, il y a un peu plus d’un demi siècle maintenant. Je fus le cheveu sur la soupe, l’enfant que l’on n’attend pas et aussi celui que l’on ne désire pas. Peut-être de là vient ce sentiment d’étrangeté que j’éprouve dans mon rapport au monde et qui me fait écrire. Sinon, pour le reste, comme c’est le cas pour la plupart, je suis allée à l’école, puis au lycée, avec collée aux basques la mention « élève indisciplinée, peut nettement mieux faire… » A dix-huit ans, question shakespearienne, être ou ne pas être – que vais-je faire de ma vie ? J’ai fait ce que l’on nous recommande de faire pour avoir un beau métier, étudier. Non sans mal. Il y avait tant de trucs plus passionnants à faire que de passer ses journées en bibliothèque universitaire. La terre à parcourir, l’amour à vivre et aussi gagner financièrement sa vie en la perdant un peu ou beaucoup, suivant les circonstances, de petits boulots en plan de carrière (celui-là, je l’ai toujours évité). Rien de bien différent de vous. Bref, je ne sais pas comment je me suis débrouillée, mais j’ai reçu beaucoup, le prévu et l’imprévu. Et je continue. Vous l’aurez compris, résumer une vie, la mienne en l’occurrence, en quelques dates pour satisfaire un devoir prétendument obligé pour supposément exister publiquement n’est pas du tout ma tasse de thé. C’est une autre façon, plus distinguée, de vous demander vos papiers. Ni vous ni moi on ne se connait. Mais si je vous croisais dans la rue et qu’entre nous, le feeling passait, ce serait sûrement une autre paire de cœur, de mots et de confidence.

Sites web

lombreduregard.com

melanie.talcott.lombreduregard.com

facebook goodbyegandhi

facebook melanie talcott

twitter

J’aime :
la vie souvent et l’humour noir

Je n’aime pas :
la vie parfois

Je suis :
une fille d’Eve, une femme, une nana, une gonzesse, une nénette, une frangine, une compagne, une meuf, une amante, un alter ego, une amie, and so on…

Je ne suis pas :
une pimbêche, une matrone, une femelle, une salope, une rombière, une commère, une marâtre, une femmelette, une greluche, une poule, and so on… 


J’écris parce que : si je connaissais la réponse, peut-être que j’arrêterais.

Et pourquoi pas !