page174

virtuadreamer

leur ramener la monnaie, elle s’était penchée vers lui, l’air complice.
« Vous n’avez pas peur que l’on nous voit ?
– Comment ça ?
Malgré un air détaché, Clara avait tout de suite senti un net regain d’attention.
– Eh bien, je ne sais pas… ne suis-je pas censée être au boulot, au lieu de trainer ici ?
– Oui, je suppose.
– Alors vous imaginez les conséquences si mon boss m’apercevait ici, avec vous ?
– Et pourquoi cela aurait-il lieu ? avait-il questionné franchement intéressé.
– Parce qu’il arrive ici par le vol de onze heures.
En disant ça, elle avait pris un air d’enfant qui cherche à cacher une bêtise, ce qui n’avait pas manqué de faire sourire son interlocuteur.
– Alors ? avait- il repris en rapprochant à son tour son visage du sien. Que proposez- vous ?
– Je ne sais pas trop…
– Si vous voulez, je vous emmène ailleurs…
– Où ça ?
– Eh bien, dans Paris… déjeuner par exemple.
– Ok mais je dois d’abord annuler mon rendez-vous. »
L’homme avait paru légèrement surpris par sa réponse. Mais cela ne l’avait pas empêché de lui attraper la main et de lui donner rendez-

Suivez-nous :
Pin Share