page199

virtuadreamer

40

“I`m on my way. Can`t settle down. I`m stuck in ways of being an ass and I got a lot of nerve that I`m ready to pass. I`m on my way. I`m on my way ».
Les Hives hurlent dans la radio et moi avec eux. HAHAAHH ! Je n’en reviens toujours pas. Les images me semblent irréelles et pourtant… La tête déconfite de Laurent me revient en flash. J’ai bien cru qu’il allait déchirer la lettre, tellement ses doigts étaient crispés. Quand il m’a demandé où j’avais trouvé ça, j’ai imité à la perfection l’air compatissant et navré du porteur de mauvaise nouvelle. « Un mec que je connais. Je suis tombé dessus par hasard. J’ai pas tout de suite compris que c’était ta femme. » Je ne l’ai pas quitté des yeux pendant qu’il se décomposait. C’est assez flippant de voir ce qu’on peut faire avec de simples mots.
J’ai chaud. Je crois que c’est l’excitation. Je me sens un peu fébrile à l’approche de l’épilogue.Allez Denis ! Respire ! Va jusqu’au bout ! Ne craque pas maintenant….
Linette attend Matthieu. Comme à chaque fois que Laurent est retenu par son travail, elle lui a fait signe. Quel gâchis quand même. Une femme maligne comme elle devrait faire plus attention aux intellos à la barbe de deux jours. Quand j’y pense, le cliché était presque trop gros…
Elle risque de voir que j’ai bu. Tant pis. De toute façon, il faut faire

Suivez-nous :
Pin Share