page99

virtuadreamer

– Et moi alors ? le coupa-t-elle, feignant d’être vexée.
Il y eut un silence durant lequel seules leurs respirations se firent entendre.
– J’ai eu mes règles hier…
Denis ne comprit pas immédiatement pourquoi elle lui donnait cette information. De toute façon, ils étaient supposés être séparés par des milliers de kilomètres. Puis il réalisa qu’elle lui annonçait qu’elle n’était pas enceinte. Il savait bien sûr qu’ils étaient tombés d’accord sur ce désir d’avoir leur propre petit monstre assoiffé d’amour parental mais, comme à chaque fois qu’il s’absentait trop longtemps de la collocation, Denis avait effacé cette donnée, ainsi que pas mal d’autres qui concernaient sa vie quotidienne d’ailleurs. Certes, concevoir un enfant était loin d’être une chose anodine, mais d’un autre côté, cela faisait déjà trois semaines que son jeu l’avait tenu hors de chez lui. Pendant ce laps de temps, Denis avait fait succomber des beautés, récolté six belles enveloppes. Un vrai record ! Du coup, sa vie ordinaire avait presque disparu de sa mémoire. Elle était devenue une sorte de concept un peu flou.
– Je suis désolé ma chérie.
Carine soupira à l’autre bout du fil.
– Bah ! Je m’en remettrai. Après tout, cela ne fait que deux mois.
Denis ne sut quoi répondre.
– Tu es déçu, c’est ça ? s’inquiéta Carine.
– Mais pas du tout ! Enfin si. Evidemment que je suis déçu. Mais je

Suivez-nous :
Pin Share