Rencontre avec notre Serial-auteur de l’été , Nicolas Feuz

Notre prochaine serial-lecture, qui commencera le 17 Juillet prochain, sera consacrée à Ilayok , le deuxième tome de la Trilogie Massaï écrite par Nicolas Feuz, auteur de thrillers, Lauréat du premier prix du polar indépendant et – accessoirement et entre deux ITW – procureur à Neuchâtel.Nicolas-Feuz

Bonjour Nicolas, Ilayok est le deuxième volet de ce que tu as baptisé la « Trilogie Massaï ». Peux-tu nous dire ce qui t’amené à écrire cette trilogie ?

Nicolas Feuz : C’est lors d’un voyage au Kenya en 2010 que m’est venue l’idée d’écrire Ilmoran. A ce moment-là, il n’était pas dans mes intentions d’écrire une trilogie, mais d’essayer simplement d’écrire un premier roman. Cela faisait des années que l’envie me titillait, mais je n’osais pas me lancer. Lors de ce voyage au Kenya, je me suis retrouvé à cours de lecture et j’ai commencé à réfléchir à un scénario sur la base des magnifiques décors qui m’entouraient. Puis, comme beaucoup d’auteurs, je me suis attaché à mes personnages et, lorsque j’ai mis la touche finale à Ilmoran, l’idée d’étendre ce premier roman à une trilogie est venue naturellement. Depuis, j’ai pris l’habitude de « travestir en noir » les splendides paysages de mes lieux de vacances…

Emorata, Ilmoran ,Ilayok … Comment as-tu choisi ces titres mystérieux?

NF : Ce sont des rites ou des moments importants de la vie d’un Massaï. L’Ilmoran est la cérémonie lors de laquelle le jeune Massaï accède au rang de guerrier, d’où le sous-titre du premier tome. L’Ilayok correspond à l’enfance. L’Ilpayiani à la vieillesse ou à la mort. Quant à l’Emorata, il s’agit de la cérémonie de la circoncision. Je le concède : pas vraiment de lien direct avec l’histoire, si ce n’est… quelques grammes de chair !

Dans Ilmoran, déjà publié sur Booknseries, le jeune inspecteur Donner découvrait ses origines. Quelles évolutions connaît le personnage dans ce second volet?

NF : L’enquête d’Ilmoran lui a laissé de profondes cicatrices dans l’âme. Il va peiner à s’en remettre et le roman débute d’ailleurs là où Ilmoran avait fini : dans la chambre d’un hôpital psychiatrique. Hélas pour lui, l’enquête d’Ilayok ne va pas le ménager non plus… On retrouve chez lui, d’une manière encore plus forte, cette propension à désobéir à sa hiérarchie et à violer les règles de la procédure.

Le trafic de drogue et les filières de l’est sont au cœur de l’enquête d’Ilayok. Ca sent le vécu, ou je me trompe?  

NF : En tant que procureur spécialisé dans la lutte contre le trafic de stupéfiants, je combats en effet très régulièrement les filières balkaniques. Le trafic d’héroïne connaît une route logique, géopolitique, entre l’Afghanistan, le Pakistan, le Moyen-Orient, la Turquie et les Balkans, ce qui explique qu’on retrouve très souvent des réseaux turcs, albanais, kosovars, macédoniens ou bulgares au stade de la livraison finale du produit aux toxicomanes européens. Dans Ilayok, j’essaie de décrire ces personnages qui, comme dans la réalité, sont parfois stéréotypés, caricaturaux. Ilayok n’est pas forcément le tome préféré de la moyenne des lecteurs, comme souvent avec les suites, mais il est le préféré des lecteurs-policiers, car ils y retrouvent la réalité du terrain et de ces criminels balkaniques.

Allez pour finir, un petit pitch d’Ilayok , histoire de faire saliver nos lecteurs ?  

NF : La disparition brutale de son supérieur direct et ami, le commissaire Garcia, chef de la brigade des stups, va contraindre Donner à reprendre du service et à investiguer, sans autorisation officielle, sur un autre volet de son enfance : la mort suspecte de ses parents adoptifs. Cette enquête le conduira jusque dans les Balkans, sur la trace de dangereux criminels de guerre. Entre autre, l’ombre de certaines horreurs du conflit de l’ex-Yougoslavie, comme le massacre de Srebrenica, plane sur le livre.

Alors amis lecteurs, si cette ITW vous a donné envie de marcher dans les pas de Mike Donner, vous savez ce qu’il vous reste à faire ! Devenir serial-lecteur bien-sûr ! La serial-lecture en épisodes hebdo démarrera le 17 juillet prochain !

ILayok-deouverte

article publié le 9 Juillet 2015

Suivez-nous :
Pin Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.