Valérie Lieko

virtuadreamer

Je me suis lancée dans l’aventure de l’autoédition, en publiant mon premier roman en 2015.
En me renseignant ci et là dans différents sites dédiés aux auteurs indépendants, j’avais déjà suivi quelques conseils, notamment en créant un blog d’auteur, une page Facebook et un compte Twitter pour tenter d’élargir mon lectorat et accroitre ma visibilité.
Mais malgré mes efforts, je tournais en rond, j’avais besoin d’aide.
Je sentais que je n’utilisais pas de manière optimale les réseaux sociaux.
Car c’est l’un des défis majeurs qui s’offre aux auteurs autoédités: comment se faire connaître sans posséder les outils et techniques marketing des maisons d’édition ?
A l’occasion de la sortie du troisième tome de ma série “Black Jack caraïbe”, j’ai voulu franchir un cap.
Je me suis tournée vers les services dédiés aux auteurs que proposait Laure Lapègue.
En véritable “toubib du net”, elle a posé les bons diagnostics. Elle a amélioré le visuel de mes réseaux sociaux et ainsi les a rendus plus attractifs, beaucoup plus en phase avec mes thèmes d’écriture et mon univers.
Elle m’a également aidé à mieux communiquer grâce à des mots-clés essentiels.
Toutes les actions proposées par Laure ont permis ainsi l’élargissement de mes contacts sur ces réseaux sociaux notamment sur Twitter. Ce dernier m’a permis de me mettre en relation avec des bloggeurs littéraires dont certains sont déjà à l’œuvre pour me chroniquer.
Et cerise sur le gâteau, Laure avait également concocté un ” plan com” d’un mois, centré sur la sortie du tome 3 de ma série, le Roi de Carreau. Des posts “prêts à l’emploi” avec un visuel accrocheur, qu’il me suffisait de publier selon un calendrier prédéfini. Bien que ce n’était pas le but premier de ma démarche, il s’en est suivi également d’une augmentation des ventes de mes ebooks durant cette période.

Je ne peux donc que vous recommander les services professionnels, mais qui n’en restent pas moins sympathiques, de Laure Lapègue.

Suivez-nous :